New Year Email Message: An opportunity to communicate with your most loyal clients

Hello,

While working on some recent projects, I thought about ways to demonstrate my email marketing skills to the community.

I came to one conclusion: Building a free and quality email template would draw attention to me, as well as demonstrating my emarketing skills. Hence, I’ll make a tweet with all sources as soon as it’s boilt up. Customization would require a little more bucks with my agency.

Wishing you all nice holidays and spare time, before the new year comes with exciting projects.

Short Ad: Need a CDN for WordPress? Check out MaxCDN

 

Etude : 3 conseils pour améliorer la synergie email marketing et SEM

Dans le cadre des actions emarketing d’Adobe Online Marketing Suite, j’ai reçu ce matin le résumé de l’étude Forrester suivante, parue en Septembre 2010.

En préambule, je suis d’accord avec le postulat de départ qui indique que l’email marketing et le SEM sont des canaux emarketing “à priori” simples,  c’est-à-dire souvent ceux par lesquels une entreprise démarre une activité de webmarketing. De plus, ils sont forcément gérés soit par la même personne, soit par des collègues proches dans l’entreprise. Il est donc intéressant de commencer une démarche de marketing multicanal (ou « intégré ») en essayant de mieux coordonner les tactiques et les métriques de ces deux leviers d’importance.

Selon l’institut :

…le marketing SEO correspond à 59 % du budget interactif global, par le coût des mots-clés et le volume des programmes. Au contraire, l’e-mail est bon marché : Il ne représente que 5 % des budgets de marketing interactif.

NDLR : Ceci est peut-être réaliste d’un point de vue quantitatif de budget – et encore le chiffre date de 2009-, mais ne tient pas compte de l’investissement en temps et en compétences inter-services dans le cadre de l’emailing.

A partir de ces constats l’étude recommande 3 bonnes pratiques plutôt génériques – l’on pourrait les appliquer à l’ensemble de la stratégie emarketing – pour mettre en place une bonne synergie :

  1. Mesurez les résultats des campagnes intégrées
  2. Centralisez les mesures interactives
  3. Intégrez ensuite la dimension sociale
Je vous laisse lire ce qui leur laisse penser celà, du reste il serait trivial de détailler ces 3 conseils.

Dans l’image suivante, une grande firme utilise AdWords afin de collecter des adresses email qualifiées.

Source : Forrester Research, Inc.

Enfin, voici l’étude complète.

8 points à éviter en email marketing

Ce billet reprend d’un autre article et l’améliore 8 axes de surveillance en termes d’emailing. Afin d’éviter les plus grands écueils et de garantir une performance acceptable, qui correspond aux bonnes pratiques globales, je vous conseille d’éviter les erreurs suivantes :

  • Mauvaises pratiques de permission marketing et d’opt-in : respect insuffisant de la législation et des bonnes pratiques, hégémonie croissante des modèles à la performance qui incitent à la surexploitation des données commerciales, approche centrée sur l’acquisition au lieu du relationnel, etc…
  • Manque de pertinence : pas de segmentation, pas de personnalisation…
  • Fréquences d’envoi délirantes par rapport aux attentes des clients : pas de centre de préférences, envois d’emails ” parce qu’il faut faire partir quelque chose avant tel jour ” (souvent entendu, ça) …
  • Manque de différenciation : notamment en ecommerce, on reçoit tellement d’emails de concurrents qui ont peu ou prou les mêmes produits, pratiquement la même ligne de sujet, parlent avec une voix différente de la même chose… Le seul ecommercant qui m’envoie sans coup férir un email pertinent, personnalisé et attendu c’est Fauchon : sujet original et offre produit toujours de saison. Même si cela ne m’intéresse pas plus que ça, c’est relativement rare (environ 2 emails par période de 3 mois), de qualité, et original via l’offre produit : je n’ai donc pas de grande motivation à me désabonner. Il y a de la graine à prendre !
  • Problèmes d’apparence et d’optimisation en fonction des différents clients email et systèmes d’exploitation : pas de ressources humaines pour s’occuper de ce point de plus en plus crucial et chronophage
  • Manque de ressources pour l’amélioration de la déliverabilité, ni en budget, ni en temps, ni en compétences : même si vous envoyez un faible volume, si le lead ou prélead a une forte valeur, 1% de taux de déliverabilité en moins peut représenter plusieurs prospects (donc, voire clients) manqués
  • Manque d’approche sur le niveau d’engagement des prospects/clients, crée par une difficulté croissante à avoir une vue d’ensemble des sources de retour de vos campagnes
  • Manque de ressource pour l’hygiène de la liste, fichier, ou base de données d’emails , cette activité de traiter les demandes de désinscription manuelles par email, de contrôler le taux de désabonnement, de dédupliquer, de requalifier les données avec celles confirmées en rencontre physique, etc… est très payante dans la durée. Ce que nos amis outre-manche nous rappelent souvent avec pragmatisme, car leur marché est encore plus saturé qu’ici.