8 points à éviter en email marketing

Ce billet reprend d’un autre article et l’améliore 8 axes de surveillance en termes d’emailing. Afin d’éviter les plus grands écueils et de garantir une performance acceptable, qui correspond aux bonnes pratiques globales, je vous conseille d’éviter les erreurs suivantes :

  • Mauvaises pratiques de permission marketing et d’opt-in : respect insuffisant de la législation et des bonnes pratiques, hégémonie croissante des modèles à la performance qui incitent à la surexploitation des données commerciales, approche centrée sur l’acquisition au lieu du relationnel, etc…
  • Manque de pertinence : pas de segmentation, pas de personnalisation…
  • Fréquences d’envoi délirantes par rapport aux attentes des clients : pas de centre de préférences, envois d’emails ” parce qu’il faut faire partir quelque chose avant tel jour ” (souvent entendu, ça) …
  • Manque de différenciation : notamment en ecommerce, on reçoit tellement d’emails de concurrents qui ont peu ou prou les mêmes produits, pratiquement la même ligne de sujet, parlent avec une voix différente de la même chose… Le seul ecommercant qui m’envoie sans coup férir un email pertinent, personnalisé et attendu c’est Fauchon : sujet original et offre produit toujours de saison. Même si cela ne m’intéresse pas plus que ça, c’est relativement rare (environ 2 emails par période de 3 mois), de qualité, et original via l’offre produit : je n’ai donc pas de grande motivation à me désabonner. Il y a de la graine à prendre !
  • Problèmes d’apparence et d’optimisation en fonction des différents clients email et systèmes d’exploitation : pas de ressources humaines pour s’occuper de ce point de plus en plus crucial et chronophage
  • Manque de ressources pour l’amélioration de la déliverabilité, ni en budget, ni en temps, ni en compétences : même si vous envoyez un faible volume, si le lead ou prélead a une forte valeur, 1% de taux de déliverabilité en moins peut représenter plusieurs prospects (donc, voire clients) manqués
  • Manque d’approche sur le niveau d’engagement des prospects/clients, crée par une difficulté croissante à avoir une vue d’ensemble des sources de retour de vos campagnes
  • Manque de ressource pour l’hygiène de la liste, fichier, ou base de données d’emails , cette activité de traiter les demandes de désinscription manuelles par email, de contrôler le taux de désabonnement, de dédupliquer, de requalifier les données avec celles confirmées en rencontre physique, etc… est très payante dans la durée. Ce que nos amis outre-manche nous rappelent souvent avec pragmatisme, car leur marché est encore plus saturé qu’ici.